Suivez nous sur Twitter

Faut liker sur Facebook

Trois lieux mystérieux

Vendredi 13 avril – Aujourd’hui nous accostons aux pieds de Wat Arun, “le temple de l’Aube”. Il serait le premier à recevoir la lumière du matin.

DSCF0417-resized

Il est typique de l’architecture et culmine à 114 mètres. Il représente le mont Meru (comme Adam’s Peak au Sri Lanka), la maison des dieux.

P1070237-resized

Si nous sommes d’abord accueillis par un Bouddha très décontracté, l’ascension ne s’avère pas moins éprouvante.

IMG_0445-resized

C’est pratiquement comme monter à l’échelle. L’édifice est entièrement recouvert de morceaux de porcelaine.

IMG_0449-resized

Evidemment là-haut ça vaut le coup d’œil.

IMG_0447-resized

Il est entouré par quatre colonnes sculptées.

IMG_0444-resized

Sa construction n’a été achevée que très récemment au XIXe siècle. On dirait pourtant qu’il a toujours été là.

DSCF0036-resized

A l’autre bout de la ville, nous découvrons plus tard la maison de Jim Thompson. Comme toutes les maisons thaïes, elle a son petit autel pour les esprits délogés par la construction du foyer. Tous les jours on y dépose des offrandes afin de ne pas mécontenter les esprits et de vivre en paix dans le lieu en question.

P1070277-resized

La deuxième chose que nous remarquons, c’est un petit bassin avec des fleurs de Lotus généreuses.

DSCF0045-resized

Jim Thompson fut espion de l’OSS (ex CIA) avant de se retirer en Thaïlande en 1946. Il acheta plusieurs maisons traditionnelles thaïes en bois de teck et les fit déplacer là. Sans vis ni clou, il était très facile de les démonter. Certaines avaient déjà plus de 200 ans.

DSCF0047-resized

Il relança le commerce de la soie dans le pays et fit fortune grâce à elle.

DSCF0051-resized

Sa maison est un petit paradis.

DSCF0057-resized

Il y a collectionné sculptures, vaisselles, porcelaines et tissus de toute l’Asie.

DSCF0067-resized

Le jardin tropical est également très agréable. Jim Thompson disparut mystérieusement en Malaisie en 1967 sans qu’on puisse jamais retrouver son corps.

DSCF0941-resized

Autre lieu magique, le Musée National. Nous avons la chance d’être accompagnés par une Française, guide volontaire pour le musée.

DSCF0943-resized

Elle décrypte pour nous quelques-unes des peintures et des œuvres exposées.

DSCF0945-resized

On aime particulièrement Bouddha assis sur le Naga, le serpent cobra à 7 têtes qui le protège de la montée des eaux du fleuve au bord duquel il s’est endormi.

DSCF0967-resized

Une fleur de Lotus est parfois représentée dans la paume de sa main.

DSCF0970-resized

La cour du musée est aussi pleine de surprise avec ses jacquiers, des arbres aux fruits énormes, déjà croisés au Sri Lanka.

DSCF0976-resized

Une petite cérémonie a aussi lieu entre la chapelle et le bâtiment principal du musée.

P1070247-resized

Aujourd’hui, c’est Songkran, le nouvel an .

DSCF0960-resized

Les fidèles versent de l’eau sur de petites statues de Bouddha. Selon le calendrier bouddhiste, nous sommes en 2555. C’est pour ça, les dates de péremption fantaisistes sur les paquets de biscuits !

P1070256-resized

On note aussi l’effort des jardiniers dans la taille des buissons : de très beaux éléphants s’inclinent tout en ramenant leur trompe à la bouche. Bien joué !

No tags for this post.