Suivez nous sur Twitter

Faut liker sur Facebook

Toqués de Bangkok

Lundi 9 avril – En atterrissant à , nous ne savions pas trop à quoi nous attendre. Pourtant, après deux jours dans la capitale de la Thaïlande, nous nous sommes aperçus qu’inconsciemment nous avions imaginé une ville moins moderne et moins organisée. Avec ses 10 millions d’habitants, Krung Thep, comme l’appellent les Thaïs, regroupe 10 % de la population du territoire.

DSCF0144-resized

La nouvelle ligne de métro “Skytrain” donne le ton dès l’aéroport. Les hauts buildings ont poussé comme des champignons.

DSCF0096-resized

Immanquablement, la circulation se révèle assez dense. Nous avons été frappés par les couleurs criardes des voitures et en particulier des taxis.

DSCF0112-resized

Un vrai festival métallique et vrombissant !

DSCF0160-resized

Il reste néanmoins quelques sacs de noeuds à démêler !

DSCF0223-resized

A côté de cette impression de propreté et de modernité, des maisons plus anciennes bordent notamment la rivière Chao Phraya qui traverse Bangkok.

DSCF0294-resized

Nous aurons l’occasion de découvrir les “khlongs” en barque, ces canaux qui drainent la ville.

DSCF0409-resized

Comme à Venise, des bateaux font la navette le long des deux rives et facilitent les déplacements.

DSCF0928-resized

De grands hôtels se dressent au bord de l’eau.

P1070178-resized

Pour s’écarter du lit principal de la rivière et s’aventurer dans les “khlongs”, nous embarquons à bord d’un “long tail boat” ou bateau à longue queue. Malgré ce terme, peu de Thaïs savent l’anglais et nous avons quelques difficultés à nous faire comprendre. Malgré l’obstacle de la langue, les Thaïs sont souvent disposés à échanger, s’aidant de leurs mains ou d’objets. Le plus dur, c’est de ne pas pouvoir lire le nom des rues, à l’exception des axes vraiment touristiques.

P1070188-resized

Depuis les “khlongs”, nous découvrons des habitations plus traditionnelles sur pilotis. Elles ont tendance à s’affaisser (déjà 2 mètres en dix ans) et l’on peut craindre pour leurs occupants durant la saison des pluies…

P1070198-resized

Nous glissons dans ce labyrinthe aquatique, ravis d’avoir un toit sur nos têtes et un peu d’air pour nous rendre la chaleur supportable (plus de 35 degrés).

P1070206-resized

Le tour que nous avons choisi dure deux bonnes heures.

P1070213-resized

Le visage de Bangkok est bien différent vu d’ici.

P1070214-resized

Ci-dessus la longue queue de notre véhicule : une hélice à bonne distance du moteur pour plonger dans les eaux troubles…

P1070215-resized

De gros tuyaux circulent entre les maisons, surélevés au-dessus des garages à bateaux.

P1070217-resized

Certaines maisons sont bien vivantes, d’autres ont l’air, sinon abandonnées, franchement de guingois.

P1070218-resized

Nous avons eu de nombreuses surprises au cours du voyage, Bangkok en fait partie. On est ravi d’avoir une pleine semaine devant nous pour la visiter.

P1070312-resized

Plus tard, nous visitons le (“ancien jardin planté de choux”), un ensemble de maisons traditionnelles en teck aux pieds des immeubles. Le contraste est saisissant.

P1070359-resized

Sandrine photographiant Antoine en train de cadrer un immeuble au design arrondi.

P1070361-resized

On aime le pont au nord-ouest de Chao Phraya que l’on aperçoit depuis la navette. Il nous signale que nous approchons de notre arrêt “Tha Phra Arthit” près de Khao San Road, rendez-vous des routards.

S0140402-resized

On vous quitte sur un quai de métro et sa vue étonnante sur un espace bien occupé.

No tags for this post.