Suivez nous sur Twitter

Faut liker sur Facebook

Songkran, le nouvel an bouddhiste

Du vendredi 13 au dimanche 15 avril, fête Songkran, le nouvel an . Certaines villes vont jusqu’à lui consacrer une semaine complète. C’est le cas de Chiang Mai qui sera notre prochaine étape. Concrètement, les gens s’arrosent et se tartinent copieusement de crème maison. Nous ne faisons pas exception à la règle, même en sortant de avec le bel éventail qui nous a été offert à l’entrée.

DSCF0228-resized

Les ventes de pistolets à eau explosent.

DSCF0231-resized

Nous voyons le métro et la rue se remplir d’opérations commandos très spéciales.

DSCF0258-resized

Il n’y a aucun moyen d’y échapper.

DSCF0278-resized

Le tout reste bon enfant.

DSCF0281-resized

La ruelle ci-dessous, c’est où se trouve notre guesthouse.

DSCF0299-resized

On dirait qu’il a plu toute la journée mais non, c’est juste le résultat de batailles rangées de chaque côté.

DSCF0313-resized

Mais là où la fête bat son plein, là où c’est vraiment “barjot”, c’est au pied de la station de métro .

DSCF0324-resized

Les lances de pompiers ont carrément été sorties !

P1070335-resized

On regarde ça d’en haut depuis les quais.

S0030365-resized

Si c’est très sympa de se faire rafraichir, on préfère éviter la noyade !

S0090381-resized

De très beaux et très jeunes hommes habillés en marin tentent une parade.  Ils sont rapidement désarçonnés par la puissance des jets d’eau.

P1070352-resized

Ils réussissent un regroupement stratégique mais renoncent à leurs pas de danse.

P1070385-resized

Le mieux, c’est encore de s’asseoir à une terrasse et de regarder ce petit monde barboter. Sandrine garde un chien de sa chienne à ce Thaï qui lui a traitreusement balancé un seau d’eau glacée dans le dos, sans même échanger avec elle un sourire ni rien.

S0050172-resized

Eux au moins ils étaient sympas, ils l’ont pas ratée mais avec le sourire. Antoine avait l’excuse de l’appareil photo. Il a eu de la chance d’être épargné pour cette fois.

S0100209-resized

Les passagers de tuk-tuk ne sont pas à l’abri, ni les petits mâlins assis autour de bassines géantes à l’arrière des .

S0100210-resized

Voici une petite vidéo pour vous faire apprécier l’agitation derrière une protection en plastique (excusez la qualité de l’image mais on tient à son matériel !)

Après une fin de semaine arrosée dans la capitale, nous trouvons enfin de la place dans le train pour Chiang Mai.

DSCF0436-resized

Nous voyageons de nuit et sommes assez surpris par la qualité de notre couchette. L’Inde nous avait habitués à autre chose !

DSCF0463-resized

Ici nous avons un petit rideau pour notre intimité, des draps propres, un oreiller, une couverture d’un blanc immaculé, une petite veilleuse pour bouquiner et un matelas plutôt confortable. Le rêve !