Suivez nous sur Twitter

Faut liker sur Facebook

Mirifique Mirissa

Samedi 31 mars – L’heure de la séparation est venue… Nous faisons encore un bout de route avec Julie et Chris jusqu’à Wellawaya où nos chemins divergent pour de bon. Ils regagnent Colombo pour prendre leur avion vers la France, nous attrapons un bus pour rejoindre la côte sud de l’île. Ce sont les seules personnes de notre entourage avec lesquelles nous aurons pu partager un peu de notre aventure. Il y a un petit vide soudain. Nous faisons une brève escale à Tangalle qui ne nous emballe pas des masses malgré son joli port. Le bord de plage est vieillot et triste et le centre franchement bruyant et encombré.

DSCF0148-resized

Après une nuit courte et agitée, à cause d’une petite sauterie organisée dans notre guesthouse, nous reprenons le bus pour Mirissa. Nous n’avons pas participé à la fête, la musique n’étant pas vraiment à notre goût : gros rythmes de basse passés en boucle. Ici, c’est comme ça qu’on apprécie la musique, dans la répétition jusqu’à plus soif. Après une journée chaude dans les transports, nous aspirions à un espace plus tranquille !

DSCF0025-resized

Mirissa va vite effacer ces impressions avec sa plage bordée de cocotiers. Nous choisissons une guesthouse les pieds dans l’eau, à 3 ou 4 mètres de l’écume. Ce bungalow de bois là, c’est chez nous !

DSCF0150-resized

Sandrine dévore en deux jours un roman traduit en français trouvé sur les rayons de la bibliothèque commune : Siddhartha de Hermann Hesse, une interprétation poétique de la vie de Bouddha. Que c’est bon de lever les yeux entre deux pages qui se tournent pour regarder le tableau que lui offre la mer !

DSCF0114-resized

Descendons les escaliers pour retrouver Antoine.

DSCF0129-resized

Il est allongé dans un hamac à ne rien faire. Et que voit-il entre deux pensées décousues ?

DSCF0194-resized

Un ciel de palmiers ! Serait-ce le nirvanâ ?

DSCF0038-resized

La plage s’étend assez loin en demi-cercle, jusqu’à un petit promontoire autrefois habité par les perroquets.

DSCF0068-resized

Derrière, d’autres anses de sable fin sont bordées par de petites habitations de pêcheurs. On aime les palmiers tressés qui servent à délimiter les espaces et à protéger du regard des curieux.

DSCF0100-resized

Une autre promenade nous amènera de l’autre côté de la plage. On ne voit que des cocotiers, de l’eau bleue, et un hameau bien caché dans une crique qu’on n’osera pas déranger.

No tags for this post.