Suivez nous sur Twitter

Faut liker sur Facebook

Le Taj

Mercredi 7 mars – Nous avons quitté le Rajasthan pour l’Uttar Pradesh où se trouve l’un des plus beaux monuments au monde, le Taj Mahal.

DSCF7613-resized

Il s’agit en fait d’un tombeau édifié par l’empereur moghol Shah Jahan pour sa deuxième épouse, morte en couche pour leur quatorzième enfant… en 1631. Une belle preuve d’amour qui ne fut achevé qu’en 1653.

P1060320-resized

Cette imposante construction de marbre blanc dégage à la fois une impression de finesse et de délicatesse.

DSCF7558-resized

Les architectes et artisans se sont surpassés. Nous apprécions l’exploit dès l’ouverture des portes à 6h45.

DSCF7574-resized

Des citations du Coran en jaspe noir ont été incrustées autour de la porte principale selon la technique de la pietra dura.

DSCF7583-resized

Sandrine s’est habillée pour la circonstance.

DSCF7594-resized

L’édifice est hypnotique. On ne le quitte pas des yeux et on ne s’habitue pas à sa beauté.

Quatre minarets se dressent autour du Taj à 40 mètres de hauteur.

P1060339-resized

Les jardins sont quadrillés de canaux selon le modèle persan, avec une plinthe en marbre au centre.

DSCF7614-resized

Nous ne verrons pas les fontaines en eaux.

DSCF7625-resized

A l’ouest, une mosquée de grès rouge.

DSCF7628-resized

Après deux heures autour de ce bijou, il est difficile de rompre le charme.

DSCF7670-resized

Nous marchons jusqu’au fort d’Agra d’où nous apercevons encore le Taj. C’est ici que Shah Jahan fut retenu prisonnier par son fils les huit dernières années de sa vie.

P1060352-resized

De sa cellule dorée, il eut tout loisir d’admirer son ouvrage. Le petit nuage de fumée au pied du Taj, c’est une crémation…

DSCF7664-resized

Le fort, construit au-dessus du fleuve de la Yamuna, est lui aussi très impressionnant.

P1060365-resized

Véritable labyrinthe, aussi bien sous-terrain qu’extérieur, il nous occupe plusieurs heures.

P1060366-resized

Lorsque nous regagnons la ville, les rues sont en pleine effervescence. Les Hindous se préparent à fêter Holi, l’annonce du printemps. Des feux de joie vont être allumés un peu partout dans la soirée et demain matin, place à la couleur ! Tout le monde se jettera de la poudre bleue, rose, rouge, verte ou jaune, et de l’eau. Nous serons dans le train pour Varanasi, un peu inquiets, car Holi est particulièrement agité là-bas paraît-il, avec beaucoup d’alcool et peu de retenue. Nous arriverons vers midi, à l’heure où les fêtards rentrent habituellement se coucher. Nous verrons.

DSCF7682-resized

En attendant les tas de bouses séchées sont prêtes à brûler. Bon appétit si vous êtes à table !

No tags for this post.