Suivez nous sur Twitter

Faut liker sur Facebook

Happy Holi à Varanasi

Jeudi 8 mars – C’est le jour de Holi, la fête hindoue des couleurs. Lorsque nous émergeons après une nuit en train, nous avons du mal à trouver de quoi constituer un petit-déjeuner. D’habitude les marchands ambulants ne manquent pas, mais aujourd’hui, tout le monde à mieux à faire. Même sur les quais de gares les échoppes sont fermées. C’est la première fois que nous trouvons des gares si calmes et si vides. Seuls quelques hommes attendent le prochain train et viennent discuter avec nous à l’arrêt. Leurs visages sont couverts de poudre.

DSCF7686-resized

A Varanasi, nous retrouvons Florence et Max avec qui nous avons partagé un rickshaw la veille. Nous avons du mal à trouver  un chauffeur pour nous conduire dans le centre ville. Apparemment la fête n’est pas encore terminée et personne ne veut nous prendre à moins d’une somme astronomique. On décide finalement de partager un taxi, une vraie voiture qui nous protègera des éventuels jets de poudre et d’eau. Mais il y a effectivement une route barrée et nous devons gagner à pieds les bords du Gange.

DSCF7705-resized

Les Indiens ne nous ennuient pas tellement, seul Max n’évite pas une belle tache jaune à son sac-à-dos.

DSCF7707-resized

Beaucoup se lavent dans le Gange.

DSCF7721-resized

La rue porte elle aussi les traces de l’arrivée agitée du Printemps.

DSCF7727-resized

Dommage que l’on n’ait pas pu trouver un train un jour plus tôt pour pouvoir participer à la fête. Chiens, vaches et buffles ne sont pas épargnés.DSCF7743-resized

Nous longeons les ghats – ces fameux escaliers qui permettent un accès au fleuve sacré.

DSCF7759-resized

Varanasi est un haut lieu de pèlerinage pour les Hindous. Ils viennent se laver de leurs péchés dans le Gange ou pour la crémation d’un proche. Se faire incinérer à Varanasi et finir en cendres dans le fleuve permettrait de mettre un terme au cycle des réincarnations.

DSCF7792-resized

Le Gange est le nerf de Varanasi, c’est là que tout se passe : lessive, bain (pour les hommes comme pour les bêtes), crémation, pèche, promenade en barque, parties de cricket ou de badminton, concert improvisé de didgeridoo ou de tabla par des Asiatiques méconnaissables en hippies délurés, cérémonie pour la prière du soir… C’est aussi là que tous les déchets semblent échouer. Les deux hommes en jupes à carreaux sur la photo ci-dessus pêchent avec un simple fil de nylon. On n’aimerait pas manger ce qu’ils attraperont au bout de cette ligne de fortune….

DSCF7809-resized

Le soir, pour la cérémonie du Ganga aarti (comme à Rishikesh), les pèlerins déposent des fleurs et des bougies à la surface de l’eau.

DSCF7836-resized

Les barques se réunissent autour de Dasaswamedh Ghat où a lieu la cérémonie.

DSCF7967-resized

Sur la rive ouest, de petites rues très étroites tissent un véritable labyrinthe.

DSCF8023-resized

On s’y repère difficilement. Il vaut mieux suivre le fleuve ou prendre un peu de hauteur sur les toits. On y voit des dizaines de cerfs-volants en fin de journée, simples morceaux de sacs plastiques accrochés à des brindilles. La terrasse de notre guesthouse est protégée des singes par des grillages. C’est donc en cage que nous regardons le spectacle de la ville à l’approche du coucher de soleil. Des hauts-parleurs diffusent l’appel à la prière musulman vers 18h.

DSCF8034-resized

Nous passons notre commande de cartes de visites à un petit Monsieur presque caché à ras du sol dans son placard-boutique.

DSCF9542-resized

Au temps béni de la route se décline à l’heure indienne !

DSCF8037-resized

Juste en face, des pâtisseries bien sucrées comme on aime…

DSCF8117-resized

Des marmites plus étonnantes bouillonnent à deux pas.

DSCF7816-resized

Les rues sont très sales et encombrées, seuls les motos et les piétons parviennent à s’y faufiler… si les vaches et les chiens veulent bien les laisser passer.

DSCF7828-resized

On peut trouver de tout, c’est presque la devise indienne : “tout est possible”.

DSCF7830-resized

Les barbiers continuent de nous fasciner.

DSCF8001-resized

Le soir, la discothèque mobile se mettra en marche sur la rue principale et les jeunes garçons se livreront à des batailles de danse endiablées.

No tags for this post.