Suivez nous sur Twitter

Faut liker sur Facebook

Teotihuacan

Avant de quitter le Mexique, nous nous rendons à Teotihucan, le site le plus visité du pays et le plus ancien témoignage de l’Amérique précolombienne (avant la conquête espagnole).

DSCF5988-resized

Fondée aux environs de 200 avant notre ère, la ville fut partiellement détruite et mystérieusement abandonnée autour du VIe siècle. Entre le XIIe et le XIIIe siècles, les Aztèques immigrent dans la Vallée de Mexico et découvrent le site. Ce sont eux qui baptisent l’artère principale “l’allée des morts” convaincus que les édifices qui la longent sont des tombeaux.

DSCF5985-resized

Eblouis par les pyramides, les Aztèques sont persuadés que les dieux se sont réunis à Teotihuacan pour créér le sixième soleil, celui de notre ère.

DSCF5982-resized

En effet on se sent tout petits au pied de la Pyramide du Soleil, haute de 63 mètres. Ca grimpe dur, il ne faut pas avoir le vertige.

DSCF5987-resized

Seuls les marchands gardent les pieds sur terre, répétant les quelques mots de français qu’ils connaissent, suffisamment intelligemment pour que l’on croit qu’ils parlent réellement notre langue. “Un petit cadeau pour la belle-mère ? ou pour la femme de ménage ? »

DSCF5993-resized

Il reste également de très beaux exemples de peintures comme ces jaguars retrouvés dans le des Jaguars.

Découverte en 1864, l’ancienne cité de Teotihuacan n’en finit pas de se dévoiler. Les fouilles continuent. Un tunnel vient notamment d’être mis à jour au pied de la Citadelle. Nous nous sommes abrités sur le lieu des fouilles lors d’une averse. La minutie des ouvriers nous a épatés, égrenant la terre à la fourchette à la recherche de quelques éléments notables.

No tags for this post.