Suivez nous sur Twitter

Faut liker sur Facebook

La ville des rois

Lima est fondée par Francisco Pizarro en janvier 1535 sous le nom de Ciudad de los Reyes (en référence aux Rois mages), sur un territoire depuis peu aux mains des Incas. Le conquistador ne veut pas suivre l’exemple d’Hernan Cortés, conquérant du Mexique qui s’est installé dans l’ancienne capitale des vaincus.

DSCF6335-resized

Dans la cathédrale située Plaza de Armas, on trouve une mosaïque illustrant l’arrivée des Espagnols au Pérou. Dans cette même chapelle, le cénotaphe de Pizarro ne contient que les restes de sa tête, car il fut décapité à Lima par son rival Diego de Almagro.

P1030234-resized

Sanglante conquête… Sandrine a été très intriguée par cette statue de San Agustin foulant du pied la tête de “quelqu’un”. Impossible d’en savoir plus sur le net, alors avis aux historiens et autres chercheurs, si vous avez des infos, ça nous intéresse !

DSCF6321-resized

Nous visitons ensuite le rutilant de l’archevêché attenant.

DSCF6313-resized

Mais le couvent de San Francisco de Asis reste l’édifice religieux qui nous a le plus impressionné. Les photos étaient malheureusement interdites. Antoine a volé un cliché de la bibliothèque, ambiance très “Harry Potter”. Elle renferme plus de 25 000 volumes du XVIe au XVIIIe siècles.

catacombs-cc-vk-resized

Ses catacombes se visitent également (photo prise sur le net). 70 000 personnes y auraient été inhumées. Mais à part les squelettes, il n’y a rien à y craindre : elles ont résisté à tous les tremblements de terre grâce à leur construction en briques voûtée.

DSCF6340-resized

Nous terminons notre marathon religieux au couvent de San Domingo. Le cloître principal est un délice pour les yeux.

DSCF6343-resized

Ses murs sont recouverts de magnifiques azulejos (carreaux de faïence émaillée, comme au Portugal). Comme nous l’a déjà dit notre amie Sophie au Mexique, les Espagnols ont mis le paquet pour impressionner les locaux et obtenir leur conversion au christianisme. On ne peut que s’incliner devant le travail accompli mais personnellement, nous avons vu assez d’églises pour le moment. Nous allons prendre l’air sur la côte pacifique dans le quartier chic de Lima : Miraflores.

No tags for this post.